CANAL NOIR


 
BRUCE MAYENCE


Belge vivant dans la région de Mons, auteur de romans noirs qui se veulent en prise sur leur temps et sur la réalité d'une Belgique fracassée par les crises successives non résolues, Bruce Mayence a accepté de  répondre à quelques questions que je lui ai posées à distance

EB
Pourquoi avoir choisi le polar comme genre pour vos romans?

BrW
Est-ce qu'on demandait à Walt Disney pourquoi il faisait des films pour enfants?
 

EB
Comment, par quel itinéraire, êtes-vous devenu auteur de romans policiers?

BrW
En 1991, en 25 jours, j'ai écrit un polar, je l'ai envoyé à un éditeur le vendredi et, le mercredi, je signais le contrat. Quant aux éditions Métailié, Serge Quadruppani (ndlr: également auteur, publié notamment à la Série Noire) devait faire caca - véridique - et il a attrapé un manuscrit, c'était "Du Pain sur la Planche". Ce livre n'a pas bien marché, Anne-Marie Métailié a quand même publié "Les Guenons" qui a fait du bruit et puis voilà...

EB
Quels ont les auteurs de polar que vous admirez et ceux qui vous ont influencés?

BrW
Simenon et Steeman, bien sûr! Manchette, Daeninckx, Jonquet, Izzo, Benaquista et Dantec, mon compatriote Xavier Hanotte (vous devriez le lire) et L.F. Céline !

EB
Avez-vous des sujets de prédilection pour vos romans?

BrW
Des sujets dont les autres ne veulent pas. Plus mes expériences personnelles: deux livres sur la traite des noires, un sur la boulangerie et quelques autres en préparation sur l'univers du jeu d'où je reviens après 3 ans d'investigations où j'ai failli rester pour le compte! Les sujets d'urgence: des nouvelles sur les faits de société: la psychose de l'après Julie et Melissa en Belgique (*), les aberrations de la société, etc.

EB
Vous avez été qualifié d'auteur "personnel" dont les histoires provoquent le choc, par certains chroniqueurs. C'est votre avis, ou bien vous voyez-vous différemment en tant qu'écrivain?

BrW
Je n'en savais rien! Mais si "personnel" signifie ce que j'ai vécu: bien sûr! Si personnel signifie que je marche tout seul, je ne crois pas, Manchette nous a ouvert la voie et j'en suis une résultante au même titre que Dantec. Pour ma part, je me vois comme ça: un écrivain est un témoin de son temps, l'écrivain de romans noirs est un témoin des merdes de son temps.

EB
N'avez-vous jamais été tenté par les sujets scabreux (ou les magouilles politico-truandesques) et typiquement belges qui ont chamboulé le pays ces dernières années, pour en faire le sujet ou l'arrière-plan d'un roman?

BrW
On voit bien que vous ne m'avez pas lu! Tous mes livres sont des sujets scabreux, ils se passent tous en Belgique. "La Carrière des Singes de Marbre" = les tueries du Brabant wallon, "La Belge et la Bête" = Gladio (**), "Le Casoar Casqué" reprend toutes les magouilles des dernières années (sauf Julie et Melissa sur lesquelles je n'écrirai jamais, Télémoustique et Ciné-Télé-Revue [ndlr: deux hebdomadaires belges très populaires] le font mieux et dans le sens qu'attendent le peuple et ses dirigeants- voir "Du Pain, des Jeux, des Pédophiles" nouvelle sur l'atmosphère post-Dutroux qui fait pas plaisir à tout le monde) et si mes livres provoquent le choc, c'est comme les SDF au coin de la rue, ils provoquent le choc et pourtant ils existent!!!

EB
Avez-vous un roman en préparation? Est-il indiscret de vous en demander le titre ?

BrW
"Le Casoar Casqué" Série Noire , Gallimard - "Le Cercueil de Nouvelles", Métailié? - "La Césure", Métailié - "Pâle Inceste", Métailié ou Hors Commerce - "Clichés", Métailié - et des albums pour enfants... 
J'ai toujours du mal de sortir un livre, ça fait trois ans que j'ai plus écrit une ligne. Aujourd'hui je reprends la plume après trois années d'errances dans l'univers du jeu que j'ai quitté il y a deux mois, le 8 mai 2000, et j'y mettrai plus les pieds. J'espère que les livres que j'écrirai là-dessus me rembourseront de mon investissement. Je joue tout là-dessus.

EB
Tous nos voeux vous accompagnent!
Merci Bruce Mayence.


Interview réalisée par E.BORGERS . 
Juillet 2000.


                                                        La Belge et la bête

Retour vers chap/page
<--- but de chapitr





Mise à jour de cette page: 23 juillet 2000 (interview) -
15 avril 2004 (notre : affaire Dutroux)
Création: 21juillet 2000














 






Les guenons

Bibliographie

  • La carrière des singes de marbre - Le Cri, 1991
  • Du pain sur la planche - Editions Métàilié, 1993
  • Les guenons - Métàilié, 1993
  • Les non-partants -Métàilié, 1997
  • La Belge et la bête (Le Poulpe) Edition Baleine, 1997
En préparation
   Le casoar casqué - Série Noire
 

Dirige la collection:
     Noir Pastel
      Luce Wilquin, Belgique
 
 
 

(*) Julie et Melissa: 
     l'affaire Dutroux

Évocation de la tristement célèbre affaire Dutroux, ayant pour personnage central ce meurtrier violeur qui alimentait vraisemblablament certains réseaux pornographiques et pédophiles en cassettes vidéo "spéciales" et qui était mêlé à plusieurs trafics louches (vols, drogue). Sans oublier les circuits de prostitution pour lesquels Dutroux essaya  de capturer filles et jeunes femmes (même hors Belgique) dans l'espoir de les vendre aux réseaux. Sans grand succès, sauf qu'il en profita pour violer plusieurs jeunes femmes durant sa "prospection".

Il finira, en juin 1995, par enlever et séquestrer deux fillettes, Julie et Melissa, et, plus tard, deux jeunes filles:  An et Efje .
Les deux fillettes,  mourront- probablement de faim- durant leur captivité de plusieurs mois dans une  cache murée aménagée
dans une cave par Dutroux et ses complices.
Deux autres cadavres, ceux de An et Efje, seront découverts début septembre 96, quinze jours après ceux de Julie et Melissa [on trouvera également le cadavre d'un complice majeur de Dutroux qu'il avait enterré vivant]. 

Deux  jeunes filles (adolescentes) supplémentaires qui avaient été enlevées plus tardivement par Dutroux et ses complices, sont retrouvées, vivantes. Le tout après après qu'il fut finalement arrêté, et sur ses aveux, ceci un an après le premier enlèvement de fillettes !

Les enquêtes de la police, mais surtotut de la gendarmerie, et plus tard  de l'instruction, restent un modèle d'incompétence, d'arrogance et de camouflages de responsabilités à l'intérieur du système de justice belge.
La révélation de l' affaire Dutroux chamboulera la Belgique durant plus de deux ans à partir de la découverte des meurtres en 1996. 

Cette affaire et ses connexions éclabousseront tout le "système belge" de la police aux magistrats, des "milieux influents" aux politiciens.
Une partie de la population belge rendra publique son dégoût des institutions corrompues, élitaires et inefficaces: ce sera  la "folle semaine" du 14 au 19 octobre 1996. Durant cette semaine, syndicats, étudiants, ouvriers, simples citoyens, se retrouvent dans des mouvements spontanés, ridiculisant les palais de justice, magistrats et corps politiques constitués, dans de gigantesques happenings publics ayant lieu dans tout le pays... 
Ce sera suivi le 20 octobre par la manifestation pacifique dans les rues de Bruxelles- la marche Blanche- qui réunira plus de 300,000 personnes, rassemblement jamais vu en Belgique depuis la libération du pays par les Alliés en 1945!
A la hâte, un gouvernement terrorisé par les perspectives de rebellion ouverte et de son renversement par les Belges de la rue,  instituera en 3 jours une commission d'enquête parlementaire, dont les sessions d'interrogatoires des acteurs "juridiques" et policiers de cette sinistre affaire seront  diffusées en direct à la TV belge et ce pendant plusieurs mois. La commission ne pu que confirmer l'incompétence, les manipulations organisées et la fuite de responsabilité de la majorité des intervenants, quelle que soit leur fonction ou position hiérarchique.

AUCUNE suite directe ne sera donné par les politiques belges à se rapport et AUCUNE sanction prise envers les responsables de manquements graves.

A ce jour, Dutroux n'a toujours pas été jugé.(lorsque cette page est mise nn ligne en juillet 2000 -ndlr)

Note (2004) :
le procès Dutroux est finalement ouvert en février2004, accompagné d'un cirque médiatique sans précédant pour la Belgique.
Le déballage en cours ne fait que confimer l'incapacité de l'instruction qui suivit l'arrestation de Dutroux et de ses  complices.
Les parents de Julie et Melissa, une majorité de citoyens belges et quelques observateurs courageux continuent de dire que le volet majeur  est enterré et ne sera jamais jugé:
la responsabilité criante des pouvoirs en  place...

  E.B
  (retour top).
        
======================


Copyright 2000-2004 E.Borgers. Les illustrations restent la propriété des ayants droit.
L'information et les textes sont présentés de bonne foi et l'auteur ne peut être tenu pour responsable d'éventuelles erreurs et imprécisions.
Polar Noir n'est pas une entreprise commerciale et n'est soutenu par aucun commanditaire.



1