livres
 
 

Tuez qui vous voulez  

- Une enquête du Commissaire aux morts étranges


Olivier Barde-Cabuçon  
Actes Noirs – Actes Sud  - 2014


 
Tuez qui vous voulez est le troisième volume des enquêtes du fameux commissaire aux morts étranges nous plongeant au coeur du 18e siècle. Dans cette nouvelle enquête, le commissaire Volnay qui ne répond qu'au Lieutenant Général de Police M. de Sartine, est toujours aidé de son propre père, un moine libertaire avant l'heure, libre penseur et chimiste à ses heures, se lance sur les traces d'un dernier meurtre commis la semaine de Noël 1759. C'est le troisième d'une série qui eut lieu en quelques jours seulement, et dont tous trois montrent les mêmes signes : la victime à la gorge tranchée et la langue coupée.
Aucun lien apparent entre les victimes, ce qui complique fort la tâche de Volnay, obligé de se disperser dans des univers très dissemblables, dont celui d'une secte janséniste qui veut revivre les souffrances de la Passion du Christ, un milieu fréquenté assidûment par les parents d'une des vivtimes. Ou encore celui des relations secrètes et émissaires occultes des puissances qui pourraient entrer en conflit avec la France, et qui dans ce cas-ci gravitent autour de la Russie.

Avec la Fête des Fous qu'on voudrait réinstaurer, un mouvement frondeur qui indispose grandement le pouvoir royal et les corps constitués, les virevoltes du Chevalier d'Éon, personnage manipulateur qui croisera les chemins de l'enquête, Volnay est plus qu'absorbé par ses tâches en cette fin d'année froide et venteuse à Paris. Au point d'en presque négliger son nouvel amour...

Roman policier historique se déroulant durant une des périodes de l'Histoire de France, et de sa royauté, qui a le plus intéressé le public du 20e siècle (et continue à le faire dans ce 21e), un roman qui est aussi émaillé de détails de la vie courante ou de faits curieux que l'auteur greffe sur le récit principal. Parfois de manière assez didactique, pas vraiment intégrée au fil de la narration, mais même ainsi, ils restent intéressants et parfois surprenants.
Quant à l'intrigue (dont nous ne dirons rien de plus pour protéger le futur lecteur) assez bien ficelée, elle reste le moteur du roman, et maintien l'intérêt du lecteur, assistée par une galerie de personnages assez bien dessinés.
Ce qui donne en résultat un roman agréable à lire, sans vraies noirceurs ou une quelconque profondeur existentielle, plein de péripéties et de rebondissements, évitant les outrances et respectant le cadre historique.
Tuez qui vous voulez : du bon roman historique destiné à un large public, un divertissement de qualité. Un bon compagnon de vacances...



EB (août 2014)

(c) Copyright 2014 E.Borgers 

Retour vers sommaire PN    >>>

Retour vers la liste des livres  >>>



 
 

 
 
 
 



 
  Olivier Barde-Cabuçon - Tuez qui vous voulez













Listes livres
 
 
 

 


 
 
 
 
 
 
 

Lîle du serment   

(Entry Island - 2014)

Peter May 
Rouergue Noir - Éditions du Rouergue  

 

Avec ce nouveau roman (2014), Peter May capitalise sur ses origines écossaises et sur le succès de sa précédente trilogie dite « Écossaise », puisque, si cette fois-ci l'intrigue se passe au Canada et à l'époque contemporaine, elle évolue dans des petites îles canadiennes peuplées majoritairement par des descendant d’Écossais.
Sime Mackenzie, personnage central, est cette fois un policier bilingue parfait des forces du Québec, de famille anglophone aux origines écossaises ; il doit accompagner la petite équipe qui se rend à Entry Island, minuscule île située dans l'estuaire du Saint-Laurent, pour enquêter sur le meurtre sauvage d'un potentat local, riche et autoritaire. Poignardé chez lui et quasiment mort dans les bras de sa femme, Kirsty Cowell, c'est celle-ci qui sera la première soupçonnée par la police.
Peu peuplée et purement anglophone par sa population, Entry Island semble être une vitrine où tout le monde sait tout de tout le monde,où il n'y a jamais eu de meurtre.
Mais d'emblée, Kristy Cowell se déclare innocente et met en cause un inconnu qui se serait attaqué à son mari, dans sa maison.
Encore belle, mais un peu distante, les divers témoignage de sa vie tumultueuse récente avec son époux, fait apparaître Kirsty comme une habile manipulatrice aux yeux de Sime, mais surtout de l 'équipe de police détachée sur place. Troublé par l'aspect de cette femme, toujours sous l'emprise du choc de son divorce récent, devenu insomniaque et parfois irritable, la situation de Sime n'est pas facilitée par la présence de son ex-femme dans l'équipe de la police continentale qu'il accompagne.
Replongé dans ces terres aux passé lié aux immigrants écossais, Sime ne peut que songer sans cesse au récit écrit dans des carnets, à l'époque des faits, par un de ses lointains ancêtres écossais du milieu du 19e siècle, ayant vécu une véritable épopée comme jeune adulte, et une odyssée qui au départ de son ïle des Hébrides écossaises le mènera finalement au Canada.
En dehors de l'hostilité constante de son ex-femme, de l'arrivisme autoritaire de son supérieur direct, Sime se heurte continuellement à ses sentiments diffus de fausse piste et de connaissance inconsciente de Kirsty, la veuve que tout accuse. Envers et contre tout, il continuera les recherches de la vérité sur ce crime trop vite expliqué.
Se débattant dans ses insomnies persistantes et ses sentiments exacerbés par celles-ci, Sime s'accrochera à ce passé écossais raconté par son ancêtre et qui semble devoir contenir une partie de l'explication de ses obsessions actuelles et de l'origine de ce vieux bijou aux armoiries similaires à celles de sa bague à lui. Sur un vieux pendant que Kristy prétend s'être fait voler...

Cet assez long roman laisse la part belle au récit de l'ancêtre de Sime, raconté à la première personne, comme aurait pu être écrits les fameux carnets qui obsèdent le policier. Et c'est là sans conteste la partie la plus intéressante de L'île du serment,la plus prenante et vraisemblablement celle que le romancier tenait le plus à coeur.
Malgré certaines longueurs, ce récit « historique » happe le lecteur et le plonge dans un des innombrables épisodes honteux de l'histoire sociale de la Grande-Bretagne, les petits paysans chassés de leurs fermages par les grands propriétaires terriens (Lords et nobles, nouveaux riches et spéculateurs de tous poils...) pour passer à l'élevage. Des dizaines de milliers de personnes basculèrent dans la misère noire, la famine et la mort, tant en Irlande qu'en Écosse. Cerise sur le gâteau amer, avec l'aval du gouvernement et des autorités, on jeta les plus démunis à fond de cale de bateaux à destination des colonies de Sa Très Gracieuse Majesté, car elles manquaient de bras. Ce fut le cas vers le Canada également. Une épreuve à laquelle beaucoup ne survivront pas.
Historiques et documentés, ces faits servent de facteurs essentiels et de toile de fond réelle au récit du 19
e siècle incorporé dans le roman de Peter May, rappelant en détails réalistes et poignants un des segments qui alimentèrent l'émigration façon anglo-saxonne. Ainsi que les famines et la grande misère du peuple écossais durant les dizaines d'années qui suivirent.
Par contre, il nous semble qu'en ce qui concerne le Canada actuel, s'il est évoqué avec justesse, le lecteur ne s'y sent pas vraiment projeté. De plus, en refermant ce livre, on a le sentiment que l'intrigue policière principale, bien développée et se servant habilement des décors naturels, se termine assez abruptement, au vu du volume de l'ensemble du roman.

Par sa construction fignolée, par l'écriture soignée et expressionniste de la partie « historique », par les descriptions réussies de l'homme face à la nature, L'île du serment, roman assez sombre à trame policière, se démarque nettement de la moyenne de la production actuelle.
Un roman de qualité, feuilletonesque et prenant, qu'un large public pourra apprécier.


EB  (novembre 2014)

(c) Copyright 2014 E.Borgers 

Retour vers sommaire PN    >>>

Retour vers la liste des livres  >>>


 


 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Peter May - L'île du serment
 
 



































Listes livres
 
 
 

 


 
 
 

                                                                                                                                            Autres livres >> 


Mise à jour: 30 août 2014