livres
 
 
Le Roman Noir  

Initiales (Collectif)
Dossier Initiales numéro 20 - Initiales - 2007
 

Avec 88 pages grand format,  Le Roman Noir  vous porte au cœur du genre.
Les dix chapitres rédigés spécialement pour ce dossier publié par Initiales, un groupement de libraires, ont pour auteurs des spécialistes du polar, des écrivains, des traducteurs, des libraires, un dessinateur de BD, avec des pages bourrées d’informations et d’analyses d’un genre de littérature policière qui colle à l’air du temps et est un reflet des sociétés qui l’abritent. Noir et sanglant.
Outre d’intéressantes interviews de Ken Bruen , James Sallis et Ian Levison, on y trouve des textes présentant des auteurs marquants du genre (de Goodis à Crumley), de courts essais qui mettent le genre et son histoire sous la loupe de l’analyse, des articles cernant les tendances ou les sous-genres (telle l’intéressante introduction à la littérature noire des Blacks américains), ses liens avec certaines musiques modernes. Il y a aussi une mini-BD, une mini-nouvelle de Franz Bartelt, à côté de certains courts articles signés Oppel, Manotti, Elwood Reid, sans oublier les bibliographies plus qu’intéressantes.
On nous épargne dans ce dossier les trop habituelles louanges des auteurs dont le principal mérite est d’être à la mode ou du thriller de façonnier mis à la sauce corsée et artificiellement brunie. On lui en saura gré.

Comme annoncé dans l’édito, l’ouvrage ne se veut ni exhaustif ni encyclopédique. Mais par contre, il ne s’écarte pas du vrai territoire du roman noir de qualité, de toute origine.
Le dossier tient très bien la route, et si le lecteur familier du roman noir y trouvera plus facilement les siens, ce dossier éclectique aidera certainement le novice à s’engager dans la bonne voie. Même le pointu, ou celui qui se croit l’être, y découvrira des auteurs et des œuvres qu’il ne peut continuer d’ignorer.
On est également reconnaissant aux coordinateurs de ce dossier d’avoir à chaque fois donné quelques lignes bio-bibliographiques permettant de situer le rédacteur et le ou les auteurs commentés.
A titre personnel nous regrettons seulement que la liste des romans « recommandés  (pages 78 et 79) ne soit pas plus étendue. Elle contient nombre de pépites noires indiscutables, mais on aurait aimé y voir quelques autres romans incontournables : sous sa forme actuelle elle est un peu trop restreinte.
La liste des ouvrages de références, essais et analyses,  est par contre bien fournie (page 80).
Enfin, il n’y a pas de référence aux sites Web de qualité qui publient critiques, essais, interviews et études consacrés au roman noir policier. Le Web existe depuis assez longtemps que pour pouvoir à l’heure actuelle distinguer les sites apportant quelque chose au lecteur, voire au chercheur; pour enfin les distinguer des copieurs de 4e de couv’ et d’avis d’éditeur, des répétiteurs de marketing ciblé. « Initiales » aurait été le support idéal pour avaliser un tel tri… électronique, même modeste.

Mais que tout ceci ne vous empêche surtout pas de prendre connaissance de cet essai collectif publié par  « Initiales ». Ce livre, à la présentation soignée et au format d’une revue de bibliothèque, est un ouvrage tout à l’honneur de cette association  qui n’en a pas fait une machine à vendre mais bien une machine à lire. Vivement recommandé.

Comment l’obtenir ?
Vous pouvez vous procurer ce dossier « Roman Noir » auprès des libraires affiliées au Groupement Initiales, ou encore télécharger le dossier complet, facsimilé de l’imprimé au format .pdf, sur le site de « Initiales », à  http://www.initiales.org


EB (juin 2007)

(c) Copyright 2007 E.Borgers



 
 
 
 
 
 
 
 

Le roman Noir - Initiales n°20
 
 






































Listes livres
 
 
 

 


 
 
 
 
Pizza sur la touffe  
 

Francis Mizio
Suite Noire n°16 - Editionsde la Branche Mazarine - 2007

   

Un procédurier à l’anglo-saxonne trouvé dans une décharge, assassiné sauvagement. Un réalisateur de films d’avant-garde dérivés de la branche porno-ringard, septuagénaire faisant une fixation sur la libido du légume. Un pauvre zig, issu en droite ligne de la classe prolo, jardinier, gagnant d’une super-cagnotte du Loto et bien ennuyé. Un lieutenant de police sexiste et macho qui se casse les dents sur des stagiaires de moins en moins tendres, tout en agitant des croupions de rêves.
Avec Francis Mizio aux commandes, tout ça ne peut tomber dans la mélancolie.
Il vous agite le tout  et ça devient une espèce de farce à l’humour noir et satirique qu’on ne peut, et ne doit surtout pas, prendre au sérieux. Avec ici et là quelques égratignures de la pose pseudo-intellectuelle dans l’art.

Lecture divertissante qui atteint son but, et dont l’intention est de maintenir un climat d’humour et de brosser à grand traits. 
Une curiosité : chaque mini-chapitre se termine par une phrase dont un ou plusieurs mots, voire l’idée générale, est repris dans la première phrase du chapitre suivant.  
Bref roman (proche de la novella) qui se lit avec plaisir.
Après l’humour potache, il vous faudra désormais compter avec l’humour potager, recette Mizio.


EB  (juin 2007)  

(c) Copyright 2007 E.Borgers


 


 
 
 
 
 
 
 
 
 

Pizza sur la touffe - Francis Mizio
 
 









Listes livres
 
 
 

 


 
 
 
 
Vitrage à la corde  

Colin Thibert
Suite Noire n°18 - Editionsde la Branche  - 2007

 
Gabriel Landry ronronne de satisfaction. Il vient d’acquérir la caisse du parfait beauf friqué : une Porsche Cayenne. Un 4x4 brutal avec turbo V8, 270 km/h, 500 ch , et tout ce qui va avec. Mais il estime qu’il y a droit, Gabriel. Devenu cadre dans cette firme de châssis en PVC et vitrages thermiques pour rénovation de maisons d’habitation, il a maintenant de bonnes rentrées et une position qui ne l’oblige plus à courir la province française à la recherche d’improbables clients. Il peut dès lors  se consacrer à sa famille. A ses hobbys. A une bagnole digne de lui, d’un genre dont il a toujours rêvé.
Dans sa fonction actuelle, il forme les autres vendeurs, lui qui en a bavé pendant des années. Et il est plutôt bon.
Après un stage de formation des recrues, où tout s’est bien passé, c’est sous l’emprise de trop de boisson qu’il emmène la jeune et jolie candidate vendeuse dans son char impressionnant en déboulant dans la nuit noire à toute vitesse sous les averses diluviennes qui arrosent la campagne. C’est que ses intentions sont plutôt grivoises…
Mais une catastrophe routière va faire capoter tout son plan de conquête, bilan : une Micra, une jeune femme morte et un bébé dans un amalgame de tôles.
Et ce sera le début du cauchemar de Gabriel, lui qui estime que ce qui lui arrive est trop injuste. Il va donc appliquer au problème le pragmatisme qui est le sien et toute l’obstination qui est sa marque depuis toujours, pour éviter que son petit monde privé et confortable ne bascule vers le néant. Mais le remède appliqué sera pire que le mal, sur un itinéraire rempli de meurtres et de machination.

Suspense prenant, écrit de manière très efficace, le récit de Gabriel fait à la première personne nous plonge dans un cauchemar à rallonges dont on ne sait comment il va sortir.
Le ton de Colin Thibert dans son court roman est tout à fait adéquat, et il s’en suit un style fluide et sec, sans fioritures inutiles mais qui porte. Avec une pointe d’humour grinçant qui perce souvent dans ce récit très bien construit.
Il est par ailleurs  dommage que cette histoire noire d’aveuglement et de mort se termine sur la cabriole choisie par l’auteur. En poussant à ses limites le personnage de Gabriel on aurait pu assister à une fin machiavélique et plus noire, sans doute plus cynique par voie de conséquence. Mais c’est l’auteur qui décide et il finit tout sur un caprice du destin un peu rapide, bien que chargé de dérision. Ses prérogatives.
Un très bon petit roman.

EB  (juin 2007)

(c) Copyright 2007 E.Borgers


 


 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Vitrage mort - Colin Thibert
 
 























Listes livres
 
 
 

 


 
Fleur de bagne   
 

Serguei Dounovetz
Polar Rock n°1 - Mare Nostrum - 2007
 
 

Premier volume de la nouvelle série « Polar Rock »,  Fleur de Bagne  n’a pas le format d’un roman mais bien d’une longue nouvelle.
On y retrouve avec plaisir l’écriture incisive de Dounovetz, dans cette histoire de rockeur amadoué face à la paternité, mais encore hanté par quelques petits démons et par la route.
Le hasard et un gros paquet de dope lui joueront un air de fugue en mineur, bordure thriller.
Quelques sueurs froides, un furieux qui lui veut que du mal et tout vire sombre.
Avec accompagnement de pistolet mitrailleur.

Pour l’ambiance créée par le style de Serguei Dounovetz, poétique et pétaradant. Et un plaisir de lecture.
Fleur de Bagne  avait été publié précédemment par La Bartavelle en 2000).

 

EB  (septembre 2007

(c) Copyright 2007 E.Borgers


 


   
 
 
 


 
 

Fleur de bagne _ Serguei doounovetz








Listes livres
 
 
 

 


 

                                                                                                                                             Autres livres >> 


Mise à jour: 20juin  2007
1