livres
 
 

La démission de Montalbano   

(Gli arancini di Montalbano  - 1999)

Andrea Camilleri
Fleuve Noir - 2001 
(a été réédité au format poche chez Pocket en 2005)  

Il s’agit ici d’un recueil de vingt nouvelles se déroulant toutes avec l’intervention du commissaire sicilien Montalbano, enquêteur attaché à la ville de Vigàta.
On retrouve sous le soleil de Sicile les conflits d’intérêts, les secrets de famille ou les caprices du destin qui meublent les enquêtes du flic sicilien et le quotidien de sa petite troupe du commissariat.
 
L’auteur y fait preuve d’une imagination aux vastes ramifications, souvent proche du whodunit, mais maniant aussi l’humour, les ambiances plus serrées du roman noir ou un certain sens du tragique. Andrea Camilleri nous fait bénéficier dans ces nouvelles de son style souple et contrôlé au service de la saga Montalbano, avec un sens aigu du dialogue juste combiné à son habileté à conter une histoire, rendant chacune d’elles prenante et intrigante.
En prime, Camilleri s’offre le luxe de changer le ton de certaines des nouvelles ou encore de s’éloigner du récit purement linéaire dans d’autres.
Vous saurez presque tout du petit monde de Montalbano et vous retrouverez avec plaisir ce commissaire qui sait être impatient, est rétif face à une hiérarchie guindée et inefficace, ce policier qui n’hésite pas à détourner son regard des règlements si cela lui permet de mettre en œuvre une vraie justice mais qui sait que tous ne méritent pas sa compassion.

Toutes les classes de la société sicilienne sont mises en scène dans des récits où l’extraordinaire débouche souvent sur le quotidien le plus banal et où le plus banal du journalier peut se transformer en catastrophe sanglante pour certains des protagonistes.
Comptables retors, fonctionnaires indélicats, petits truands déboussolés, mafieux non repentis, honte et remords, sont quelques uns des rassorts qui animent les nouvelles, et dans lesquelles Montalbano se débat avec ses propres travers : changement d’humeur, indécision perpétuelle face à sa fiancée Livia, vacances et jours fériés passés volontairement sur la brèche, passion gastronomique mal réfrénée… et on en oublie.
Si l’ensemble des nouvelles est de qualité, on épinglera cependant : Pessoa prétend, Un hasard d‘homonymie, La révision, Les arancini de Montalbano.  Aussi La démission de Montalbano, nouvelle qui a donné son titre au recueil en français,  qui est ne petite fantaisie inattendue et réussie, en rupture totale avec l’univers de Montalbano.

Ce n’est pas part hasard que les producteurs et scénaristes de la série TV italienne (excellente au demeurant !) « Commissaire Montalbano » ont abondamment puisé dans les nouvelles de ce recueil pour étoffer les épisodes de la série télévisée.
En attendant de découvrir Vigàta au petit écran, lisez  le livre, La démission deMontalbano.

EB (juin 2009)

(c) Copyright 2009 E.Borgers 

Retour vers sommaire PN    >>>



 
 
 
 
 

 
 
 

Andrea Camilleri - La démission de Montalbano
 
 




















Listes livres
 
 
 

 


 
 
 
 

Opération Jackson    

(Brennende Kälte – Danglers vierte Fall – 2008)

Wolfgang Schorlau
Éditions Jacqueline Chambon - 2009  
 
 

Dans ce thriller de bonne facture, l’enquête repose sur les épaules d’un privé allemand de Stuttgart, Georg Dangler, qui, parti à la recherche d’un officier américain, le colonel Singer, sur demande de sa femme, va se retrouver au centre de dangereux secrets militaires qui le  dépassent. En parallèle, des morts étranges se produisent à répétitions dans Stuttgart, morts par brûlures internes peu explicables et qui mettent les services de police aux abois.

Bien construit et d’une lecture agréable, le récit découpé en courts chapitres se lit avec intérêt malgré des énigmes dont les solutions se décèlent assez vite. Tout est dans la structure du récit et une écriture plus soignée que ce qu’on rencontre habituellement dans ce genre de thriller, souvent victime de formatage chez d’autres auteurs. Dangler, l’enquêteur privé imaginé par Wolfgang Schorlau (personnage central récurrent de la série allemande) est quant à lui un personnage auquel on s’attache suffisamment que pour suivre son parcours avec intérêt, même s’il n’est pas fondamentalement original ou surprenant.
Les résonnances assez pessimistes de ce thriller, son économie d’effets et une écriture qui sait rester personnelle sortent ce roman du lot habituel des publications du genre, sans pourtant le renouveler. Un bon petit bouquin estival, dont certains aspects sont basés sur des faits réels.

EB  (mai 2009)  

(c) Copyright 2009 E.Borgers 

Retour vers sommaire PN    >>>


 


 
 
 
 
 
 
 
 
 

Wolfgang Schorlau - Opération Jackson
 
 





Listes livres
 
 
 

 


 
 
 
 

Entorses  au règlement   

(Probable Cause - 2006)

Theresa Schwegel
Actes Noirs - Actes Sud - 2009
 

On retrouve ici l’écriture assez prenante de Theresa Schwegel et son habileté à emporter le lecteur au cœur de son récit, sans artifices, sans effets grandiloquents.
Une fois encore, cette auteure nous plonge dans le quotidien du flic de base, celui de la rue, celui qui côtoie le danger et le mal ordinaire jour après jour dans les rues de Chicago. Dans Entorses au règlement elle nous propulse dans une histoire de jeune policier, de Ray Weiss, ayant du mal à s’intégrer dans l’équipe dont il fait partie. Ce sera à l’occasion d’un rite de passage qui lui fait croire à son intégration, que sa vie et sa carrière à peine entamée vont être propulsés dans une zone d’ombre par la découverte d’un cadavre et par la cascade de faux rapports et de fausses couvertures qui en résulteront. Entre flics du même service.
Weiss n’est cependant pas convaincu qu’il faille manger à l’auge de la corruption pour pouvoir faire partie de la bande de flic qui lui sert de collègues. Mouillé jusqu’au cou, ne repérant plus les pièges qu’on lui tend, ne discernant plus les amis des faux confidents ni les broutilles des vrais crimes, c’est dans la position du KO debout que Ray Weiss poursuivra son parcours à la recherche d’une explication, fuira ce qu’il devine comme corruption morale et criminelle dans ces défenseurs de l’ordre qui l’entourent. Avec à chaque pas, la crainte du pire et le renouvellement de ses échecs.

Si la trame du roman reste somme toute assez simple, avec une intrigue qui se met vite en veilleuse après quelques temps forts, et si on risque de se perdre dans les circonvolutions de l’intrigue au cours de la première moitié du récit, l’écriture et la construction romanesque évitent toute banalité. Un style de qualité allié à une densité des personnages, marque de Theresa Schwegel,  nous mettent face à un roman noir dont l’ambiance vériste reste réussie de bout en bout et capte le lecteur.
Fidèle à ce qu’elle a déclaré, il semble donc que l’auteure évite la facilité dangereuse de la série à  personnage récurrent, pour se pencher à chaque fois sur des personnages différents d’un même univers, celui de la piétaille policière, broyée par sa fonction et l’indifférence générale. C’est bien cette condition qui est au cœur de l’intérêt de romancière de Schwegel, et il serait abusif de parler de romans de « police procedural » (procédure policière) lorsqu’on parle de sa production, malgré les intrigues à recherche de coupable. Le vrai centre de l’univers de Theresa Schwegel est la condition policière et la pénétration du mal, de la corruption et des abus dans ce corps constitué qu’est la police, et où se trouvent victimes et coupables de ses récits.
La qualité d’écriture et une force évidente d’évocation sont présentes, il ne nous reste plus qu’à attendre que Theresa Schwegel trouve le chemin vers des situations et des intrigues qui permettront de mettre encore mieux en lumière ses qualités de romancière du noir. Et son potentiel.

 

EB  (juin 2009)

(c) Copyright 2009 E.Borgers 

Retour vers sommaire PN    >>>


 


 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Theresa Schwegel - Entorses au règlement
 
 
























Listes livres
 
 
 

 


 
 
 

                                                                                                                                            Autres livres >> 


Mise à jour: 29 juin 2009
1